COMMENT RÉUSSIR SA COLOCATION #1

 

Salut à toi investisseur efficace !

Je vais t’expliquer dans cet article :

  • Le principe de la colocation

  • Les intérêts pour le locataire et pour le bailleur

  • La mutualisation des risques

 

Le principe de la colocation

 

Son fonctionnement est assez simple, c’est le fait  d’avoir plusieurs locataires dans le même bien.

C’est-à-dire qu’au lieu de louer à une seule personne ou  famille, tu vas louer à plusieurs locataires :

deux, trois, quatre ou cinq personnes suivant la taille de ta colocation.

Mais ça tu t’en doutais sûrement !

 

Quels est l’intérêt pour le locataire ?

 

 

L’intérêt pour le locataire:

  • Trouver un bien avec un loyer – cher que le prix du marché car la surface totale sera divisée avec d’autres personnes.

Un locataire aurait par exemple 1 000 € de loyer à payer pour un 100 m2 si il y habites seul.

Mais il n’aura par exemple que 400 € de loyer à payer si il fait de la colocation, donc beaucoup plus économique pour profiter de la même surface.

Seules les chambres restent privatrices à chaque locataire.

Quel est l’intérêt pour les propriétaires ?

 

L’intérêt pour le propriétaire :

  • Louer plus cher la même surface que si il le louer à une seule famille !

Pour reprendre le même exemple qu’au dessus:

Il peut louer 1 000 € pour 100 m2 à une seule famille.

Alors qu’en colocation, il peut arriver à louer 400 € par personne soit 1 600 € pour 4 colocataires pour les même 100 m2.

Soit 60 %  de plus qu’ une location meublée classique !

C’est ça toute la puissance de la colocation.

 

Qu’est-ce que la mutualisation des risques

 

Et bien, c’est le fait de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier !

Plus sérieusement, au lieu d’avoir une personne qui te paye un gros loyer, tu as plusieurs personnes qui te paye des petits loyers.

 

Ainsi en cas de non-paiement d’un locataire, tu auras quand même le reste des locataires qui payeront leurs loyers.

Pour reprendre mon exemple des 1 000 € de loyer, le souci est qu’en cas d’impayés de cette personne.

Tu te retrouvera à ne plus avoir du tout de rentrée d’argent soit un trou de 1000 € dans ton budget tous les mois.

Si le bien que tu possède n’est pas totalement remboursé auprès de ta banque, cela peut nuire fortement à ta trésorerie !

Alors qu’avec la colocation, comme tu vas demander plusieurs petits loyers, si l’un d’entre eux ne te paye pas cela te fera par exemple 400 € de perte « seulement ».

C’est toujours beaucoup mieux qu’un loyer complet de 1 000 € !

La mutualisation des risques, c’est donc de mettre vos œufs dans plusieurs paniers différents pour limiter la casse en cas de problèmes.

 

Tu souhaites en savoir plus ? Je t’invite à aller voir ma chaîne YouTube ou le 2 ème article de cette série qui portera sur l’agencement idéal en colocation.

Je te souhaite une très bonne journée, à bientôt !

 

Alexandre Klein

Laisser un commentaire