Liste des meubles obligatoires pour louer un bien meublé

Qu’est-ce qu’un bien meublé ?

 

Un bien meublé est un bien « équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ».

Le but est donc que le locataire puisse emménager uniquement avec ses effets personnels.

Une liste de meuble obligatoire a été défini par la loi Alur afin de préciser les équipements nécessaires au bien-être du locataire.

Elle est venu préciser les équipements électroménagers qui doivent être présents dans le logement. Pour le reste, il s’agit d’un rappel des éléments fondamentaux indispensables à la vie au quotidien déjà bien connus des bailleurs.

Les meubles obligatoires

 

Votre bien loué en meublé doit comporter au minimum :

  • une literie avec couette ou couverture,
  • un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambres à coucher,
  • une table et des sièges,
  • des étagères de rangement,
  • des luminaires,
  • le matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

En revanche, le linge de maison (draps, serviettes de toilette, torchons…) n’est pas à fournir.

Le logement meublé doit comporter les éléments indispensables à la préparation des repas :

  • plaques de cuisson ;
  • four ou four à micro-ondes ;
  • réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C.

Pour la prise des repas, le bailleur doit également fournir le nécessaire :

  • la vaisselle nécessaire à la prise des repas (assiettes, couverts, verres, etc.),
  • des ustensiles de cuisine (casseroles, poêles, etc.).

Ce décret ne fixe que le strict minimum à fournir mais n’hésitez pas à apporter un peu plus de confort en rajoutant par exemple une bouilloire, un grille-pain, un lave-linge, une table à repasser, etc.

N’hésitez pas à fournir plus de « confort » au niveau de l’ameublement et de l’équipement électroménager par exemple.

  • Un aspirateur,
  • un balai,
  • un étendoir à linge,
  • une planche à repasser, etc..

Tout ce qui apportera de la « valeur » à votre locataire sera déductible de vos impôts donc mettez le paquet ! D’autant plus que cela vous permettra de louer un peu plus cher tout en vous démarquant de la concurrence !

Evidemment, un grand logement pourra accueillir davantage d’équipements qu’un studio.

L’inventaire des meubles

 

Je vous recommande de procéder à un inventaire au moment de l’état des lieux. Cela vous permettra de lister les meubles présents dans le logement et l’état dans lequel ils sont remis au locataire.

Évidemment, vous êtes libre d’apporter plus de confort en rajoutant des équipements ( Lave-linge, lave- vaisselle, télévision )

Votre logement sera ainsi plus « sexy » pour vos futurs locataires !

A bientôt !

Alexandre Klein